Charte des socialistes pour le progrès humain

0 commentaire Le par

La démarche participative des États généraux des socialistes est arrivé à son terme. Des milliers de sympathisants, militants, élus, responsables de section ou de fédérations, ont pris la parole et contribuer aux thèmes mis en débat. Les États généraux des socialistes constitue ainsi un acte de rénovation majeur, un apport bien évidemment au Parti socialiste mais également au débat public.

La section de Sceaux s’est dès le début mobilisée pour que cette initiative de Jean-Christophe Cambadélis soit un succès, au travers de ses diverses contributions qui toutes ont été adoptées par la Fédération des Hauts-de-Seine, mais également au travers de nos réunions et de la conférence d’Alain Bergounioux consacrée à l’identité socialiste.

Le fruit de tout ce travail collectif est la charte des socialistes pour le progrès humain. Il ne s’agit pas d’un document comme les autres et parmi d’autres. Cette charte adoptée en Bureau national a été rédigée à partir des 5600 contributions déposées et en s’appuyant sur les auditions organisées par le comité national de pilotage. La charte pose une double affirmation : notre attachement renouvelé au progrès humain dans toutes ses dimensions et notre volonté de bâtir un éco-socialisme conjuguant l’économie, la justice sociale et l’écologie.

Les militant-e-s se sont prononcé le mercredi 3 décembre sur ce texte et ils ont été plus de 78 % à l’adopter. Cette charte des socialistes pour le progrès humain est désormais notre référence collective. Retrouvez là sur le site du Parti socialiste en suivant ce lien.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Sur le même thème, lire aussi :

À nouveau l'horreur ! À Nice cette nuit le terrorisme se réclamant de l'islam a de nouveau frappé. L'objectif était clair : une tuerie, un jour de fête nationale, fête
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :