Communiqué de la Fédération socialiste des Hauts-de-Seine

0 commentaire Le par

La Fédération socialiste des Hauts-de-Seine a pris acte de la nouvelle carte de l’éducation prioritaire qui a été rendue publique cette semaine. Elle permettra d’attribuer plus de moyens aux établissements scolaires qui en ont le plus besoin.

En effet, l’ancien dispositif n’avait pas été revu depuis plus de 30 ans et des établissements cumulant des difficultés sociales ne faisaient pas partie de l’éducation prioritaire.

Sur la base de critères sociaux, objectifs et actualisés, c’est ainsi 200 nouveaux établissements qui entrent dans le dispositif REP tandis qu’autant en sortiront. Toutefois, pour ces derniers, les moyens ne seront pas enlevés brutalement, voire ils seront maintenus durablement dans certains
établissements, après étude des situations.

Le Parti socialiste des Hauts-de-Seine se réjouit de la prise en compte nuancée et au cas par cas des établissements scolaires sortants du dispositif, qui signeront des conventions académiques de
priorité éducative afin de maintenir les avantages auxquels ils avaient droit auparavant. Le DASEN
s’est en effet engagé sur des mesures précises qui concernent la quasi-totalité des établissements
sortants du dispositif des réseaux d’éducation prioritaire (REP) et il convient de s’en féliciter.

Rappelons que les indemnités des personnels sont maintenues pendant 3 ans, permettant à ceux qui le souhaitent, d’obtenir leur changement d’affectation dans un établissement en REP. C’est ainsi que
le budget alloué par la ministre de l’éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, est augmenté de
350 millions d’euros pour un nombre de REP constant.

Cette carte des REP sera dorénavant revue tous les quatre ans, afin de permettre les réajustements nécessaires et d’accorder des moyens en adéquation avec les réalités de terrain.

Philippe Sarre
Premier secrétaire fédéral

Julie Sommaruga
Députée des Hauts-de-Seine

Zacharia Ben Amar
Maire-adjoint de Nanterre,
Secrétaire fédéral à l’éducation

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Sur le même thème, lire aussi :

C'est en 1910 que la socialiste allemande, Clara Zetkin a proposé pour la première fois l'organisation d'une journée internationale des femmes. Il s'agissait à l'époque de soutenir et diffusé la
Le par
Signez et faites signer la pétition contre le projet de fusion du 92 et du 78. Notre horizon c'est la Métropole du Grand Paris !
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :