Contribution « Entreprise et réindustrialisation »

0 commentaire Le par

Contribution rédigée par Jean Herzog, adoptée en assemblée générale de la section de Sceaux (92) le novembre 2014 à l’unanimité moins une abstention.

 

Pour stimuler l’entreprise et favoriser la ré-industrialisation, il faudrait imposer aux entreprises de consacrer une part plus importante de leurs bénéfices aux investissements de croissance, et non pas aux dividendes des actionnaires comme cela a été le cas ces deux dernières années, ce qui a mécaniquement déclenché une montée du chômage.

  1. Il faudrait imposer aux entreprises de consacrer au moins 50 % de leurs bénéfices aux investissements de croissance en compensation des abaissements de charge. Toute entreprise qui ne respecterait pas cette règle se rendrait coupable de détournement d’argent public. D’autre part, pour accompagner cette mesure, l’État devrait créer une multitude de « start-up de fonctionnaires », à faible capital investi en majorité par l’État, dans les secteurs de l’écologie innovante, comme l’installation de pompes à chaleur ou de panneaux solaires, de façon à contrôler efficacement les prix de vente, en correspondance avec le crédit d’impôt alloué aux clients pour l’installation de ces équipements.
  2. Il faudrait créer une multitude de « start-up de fonctionnaires », à faible capital, dans les secteurs de l’écologie innovante. En construisant notre économie par ces mesures concrètes, nous construisons notre parti en restant conformes à nos valeurs de justice sociale, de solidarité et de progressisme.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Sur le même thème, lire aussi :

Si vous ne pouvez pas voter en personne, nous pouvons vous aider à trouver un mandataire qui votera par procuration à votre place.
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :