Emploi : l’Île-de-France doit se donner les moyens de lutter contre le chômage

0 commentaire Le par

Les données publiées par Pôle Emploi ce mercredi 24 août confirment la baisse continue du nombre de personnes sans emploi en France depuis un an. Ces résultats encourageants soulignent le travail engagé par le gouvernement depuis le début du mandat tout en montrant l’ampleur du combat qu’il reste à mener dans ce domaine.

Les élu-e-s du Groupe socialiste et républicain au Conseil régional regrettent la hausse du nombre de demandeurs d’emplois en Île-de-France au dernier trimestre. Ces résultats inquiétants ne sont pas étrangers à la baisse d’attractivité de notre région, qui se ressent dans l’importante réduction de la fréquentation touristique qu’a connue l’Île-de-France depuis le début de l’année. Las, la nouvelle présidente de Région n’a eu de cesse depuis son arrivée de défaire les dispositifs d’insertion et d’aides aux entreprises construits sous l’ancienne majorité : suppression des emplois tremplins et du dispositif Rebonds, baisse du soutien aux missions locales, etc.

Contre le chômage, il est temps d’agir. Les élu-e-s du Groupe socialiste et républicain demandent à la majorité à la Région Île-de-France de sortir de l’idéologie et de se mobiliser pour renouer avec la croissance au moment où les autres régions y arrivent. Nous invitons ainsi Valérie Pécresse à redoubler d’efforts dans la mise en œuvre concrète du plan d’urgence pour la formation des chômeurs initié par le gouvernement dans les territoires. Des mesures novatrices, ambitieuses, et qui fonctionnent ont été élaborées par le gouvernement, à l’image du dispositif de prime à l’embauche dont bénéficient aussi les TPE, PME et associations franciliennes depuis cette année. Il est grand temps que le Conseil régional s’en empare et les fasse connaître auprès des acteurs de l’économie francilienne.

L’Assemblée régionale doit redevenir le fer de lance, aux côtés des entreprises et des Francilien-ne-s, de la lutte contre le chômage, sans quoi notre région ne parviendra pas à rattraper son retard.

Les faits :

En Île-de-France, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) a augmenté de + 0,6 % sur les trois derniers mois (+ 0,2 % sur un an), soit une augmentation de 4 070 personnes. En France métropolitaine, ce nombre baisse de 0,1 % sur le dernier trimestre et de 1,2 % sur un an selon Pôle Emploi.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Sur le même thème, lire aussi :

Les données publiées par Pôle Emploi ce mercredi 24 août confirment la baisse continue du nombre de personnes sans emploi en France depuis un an. Ces résultats encourageants soulignent le
Le par
Au lendemain de la publication de propos choquants attribués à Nicolas Sarkozy, la région Île-de-France réaffirme son engagement dans la lutte contre le SIDA.
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :