Le PS 92 demande la démission de Patrick Devedjian de la Présidence du Conseil départemental

0 commentaire Le par

Dérapage inacceptable de Patrick Devedjian

La fédération socialiste des Hauts-de-Seine exprime sa très vive indignation après les propos tenus par Patrick Devedjian, Président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine sur les réfugiés, sur l’Allemagne nazie et la shoah, lors d’une conférence de presse à la Préfecture de région.

Le département des Hauts-de Seine n’a pas vocation à être le réceptacle des propos frelatés de M. Devedjian sous couvert d’humour. À la fin de sa carrière politique, ses engagements de jeunesse dans des groupuscules d’extrême droite refont surface.

Un retour aux sources d’Occident…


Les propos inacceptables de M Devedjian se situent bien au de-là des limites du pacte républicain : « les allemands nous ont pris nos juifs, ils nous rendent nos arabes. »

Le PS 92 demande à M. Devedjian de quitter immédiatement la présidence du Conseil départemental

Xavier Iacovelli, 1er secrétaire fédéral du PS des Hauts-de-Seine exprime la stupeur de tous les socialistes du Département face à l’ampleur de la haine dans les propos du Président du Conseil départemental.

Xavier Iacovelli et les 2 têtes de liste socialiste Nadège Azzaz et Roberto Romero prennent acte des excuses de monsieur Devedjian. Elles n’effacent pas la blessure occasionnée à notre département. Les propos de Patrick Devedjian illustrent cette déclaration de Claude Bartolone à propos des Républicains de Nicolas Sarkozy : « L’extrême droite est en train de prendre leurs cerveaux alors qu’ils s’imaginent grappiller ses voix« . Les deux candidats réclament que la campagne se déroule dans un climat apaisé, humain et pas dans une ambiance de course à l’échalote avec le Front national.

Le Parti Socialiste 92 s’étonne du silence assourdissant de la candidate Valerie Pécresse face à ce dérapage et souhaite qu’elle le condamne sans délais.

Face à cette nouvelle perte de valeurs et de repères républicains, l’ensemble des socialistes des Hauts-de-Seine rappellent leur ancrage derrière ces quatre valeurs qui guident leur action : Liberté, Égalité, Fraternité, Laïcité. Les socialistes alto-séquanais considèrent que M. Devedjian ne peut désormais plus représenter le Département et l’invitent à démissionner de ses fonctions de Président du Conseil départemental.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Sur le même thème, lire aussi :

C'est en 1910 que la socialiste allemande, Clara Zetkin a proposé pour la première fois l'organisation d'une journée internationale des femmes. Il s'agissait à l'époque de soutenir et diffusé la
Le par
Signez et faites signer la pétition contre le projet de fusion du 92 et du 78. Notre horizon c'est la Métropole du Grand Paris !
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :