L’éducation et la jeunesse

Le par

Un état des lieux

 

Parce qu’ils sont l’avenir, le Conseil départemental doit favoriser l’autonomie des jeunes et créer les conditions de la réussite pour tous.

Or, les dépenses d’investissement dans les collèges sont en diminution de 19 % entre 2011 et 2015 et aucun Plan Pluriannuel d’Investissement (PPI) des collèges (constructions et réhabilitations) n’est mis en œuvre.

Les dépenses de fonctionnement pour les collèges sont également en net recul : dotations, désengagement du financement des Centres d’insertion et d’Orientation (CIO), moins de personnels techniques territoriaux dans les collèges. Le soutien aux élèves en difficultés a été divisé par deux entre 2014 et 2013.

 

Nos engagements pour notre canton

 

Pour notre canton, il est urgent de reconstruire le gymnase Brossolette à Châtenay-Malabry afin que les élèves des alentours et notamment les collégiens du collège Brossolette puissent enfin bénéficier d’un équipement sportif digne de ce nom.

 

Nos engagements pour le département

 

  • Appliquer un quotient familial plus juste pour la demi-pension dans les collèges.
  • Développer le soutien aux élèves en difficulté via le financement d’ateliers type PREMIS et les études encadrées sachant que le Conseil général a réduit de moitié son budget sur ce sujet.
  • Cofinancer la carte Imagin’R à hauteur de 50 %.
  • Financer les voyages scolaires à visée pédagogique et le P@ss 92 en fonction du quotient familial.
  • Lancer dès 2015 un projet concerté du « numérique pour tous » dans tous les collèges : octroi d’un équipement mobile type tablette par collégien et de tableaux numériques dans les collèges.
  • Élaborer un plan pluriannuel d’investissement (PPI) des collèges (constructions et réhabilitations) en privilégiant les établissements de taille humaine (moins de 500 élèves).
  • Développer la restauration en circuits courts dans les collèges et tendre vers une consommation biologique et de qualité.
  • Participer à l’aménagement des pistes et des abords cyclables de l’ensemble des collèges et mise à disposition d’une flotte de vélos aux collégiens.
  • Mettre en place un budget participatif géré par tous les acteurs (collégiens, personnels, parents d’élèves, élus locaux, associations).
  • Accueillir des jeunes en apprentissage dans les services départementaux.

Sur le même thème, lire aussi :

Les français et les françaises ont rendu leur verdict pour les élections départementales 2015. Le premier tour a vu l’affirmation du tripartisme. Le Front National s’implante sans triompher. L’UMP-UDI gagne
Le par
Par rapport aux dernières élections locales, alors même que la participation a diminué, passant de 56,43 % à 47,42 %, le Parti socialiste et EELV passe de 20,3 % à
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :