L’égalité est toujours un combat

0 commentaire Le par

En plein débat sur la transition énergétique à l’Assemblée Nationale, le député UMP Julien Aubert a été rappelé au respect du règlement par la présidente de séance, la socialiste Sandrine Mazetier, ce qui a donné lieu à  une inscription au procès-verbal entraînant une sanction financière.

La raison ? Le refus obstiné du député de respecter les instructions du bureau de l’Assemblée relatives à la féminisation des fonctions : la présidence étant assurée par une femme, celle-ci doit être appelée « Madame LA présidente » et non Madame LE président.

Qu’on ne s’y trompe pas, le sujet n’est pas secondaire car c’est à travers le langage, élément fondamental de la culture, que se reproduisent les stéréotypes. Se retrancher derrière les règles de l’Académie française, comme l’a fait Julien Aubert, est pure hypocrisie. Cet échange montre que le combat pour l’égalité, dont le féminisme est le paradigme, est plus que jamais d’actualité.

La section socialiste de Sceaux apporte tout son soutien à notre camarade Sandrine Mazetier et à travers elle, combat pour l’égalité entre toutes les citoyennes et tous les citoyens.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Sur le même thème, lire aussi :

Si vous ne pouvez pas voter en personne, nous pouvons vous aider à trouver un mandataire qui votera par procuration à votre place.
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :