Référendum pour l’unité : une démarche fondée sur la confiance

0 commentaire Le par

Votation citoyenne pour la Poste en 2009, votation pour le droit de vote des étrangers, budget participatif parisien en 2014 et 2015 ou encore pétition des journalistes contre la directive « Secret des affaires », toutes ces consultations ont été fondées sur un principe: la confiance.

 

C’est ce même principe qui prévaut aujourd’hui pour le référendum organisé par le Parti socialiste où chaque citoyen qui le souhaite est amené à se prononcer pour l’unité de la gauche et des écologistes aux élections régionales.

 

À l’heure où les médias utilisent quotidiennement la consultation de leurs spectateurs, auditeurs, lecteurs sur des sujets qui font l’actualité, il est surprenant que des doutes se fassent jour sur l’organisation de notre référendum qui utilise ce même mode déclaratif mais comporte lui une procédure propre à garantir sa sincérité.

 

Le Parti socialiste tient à rappeler que ce vote est donc fondé sur la confiance puisque chaque citoyen qui veut voter s’engage sur l’honneur via la signature d’une charte indiquant ne voter qu’une fois au référendum, accepte de laisser des renseignements d’identité et partage les valeurs de la gauche !

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Sur le même thème, lire aussi :

À nouveau l'horreur ! À Nice cette nuit le terrorisme se réclamant de l'islam a de nouveau frappé. L'objectif était clair : une tuerie, un jour de fête nationale, fête
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :