Tribune Sceaux mag mars 2016

0 commentaire Le par

Pour un plan d’investissement jusqu’à la fin du mandat.

Lors du débat d’orientation budgétaire, nous avons souligné qu’avec une capacité d’autofinancement assez faible de 3 millions d’euros, il serait intéressant d’établir un plan d’investissement pluriannuel couvrant jusqu’à la fin de la mandature.

Plusieurs projets sont actuellement en cours tels que l’église St Jean-Baptiste,
les quatre-chemins bien sûr ou la bibliothèque. On nous parle enfin de négociation avec le 92 pour l’acquisition du Château de l’Amiral, de la reprise de la rénovation du gymnase des Blagis, etc.

Il nous apparaît légitime de clarifier les projets à venir et d’établir un tel plan
d’investissement. Malheureusement, le Maire a indiqué que c’était trop compliqué à faire. Dont acte, mais insatisfaisant !

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Sur le même thème, lire aussi :

Cette consultation, déconnectée cette fois-ci de l’élection municipale, permet à chacun d’exprimer son point de vue sur le centre-ville de Sceaux. Ces échanges de qualité montrent que nos concitoyens sont favorables
Le par
L’actualité récente a montré que les vieilles pratiques ne pouvaient plus durer et qu’un renouvellement est nécessaire. Chacun à son niveau doit mener son action dans l’intérêt général et non pour
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :