Tribune Sceaux mag novembre 2016

0 commentaire Le par

Une meilleure alimentation pour nos enfants

 

Depuis 2012, un projet de cuisine commune avec Montrouge devait être mis en place mais faute de terrain, il n’a toujours pas vu le jour. Le maire a indiqué qu’un nouveau projet était à l’étude avec d’autres communes de notre territoire.

Voici les conditions minimum pour que nous soutenions le futur projet :

  • garantir la sécurité alimentaire de nos enfants ;
  • s’inscrire dans l’économie sociale et solidaire et pourquoi pas dans un projet de réinsertion pro ;
  • favoriser les circuits courts d’approvisionnement ;
  • utiliser les produits issus de l’agriculture biologique locale ;
  • mettre en avant le goût, la diététique et la diversité ;
  • inclure les parents, les équipes pédagogiques, les enfants et les élus dès le début pour construire un projet durable.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Sur le même thème, lire aussi :

Cette consultation, déconnectée cette fois-ci de l’élection municipale, permet à chacun d’exprimer son point de vue sur le centre-ville de Sceaux. Ces échanges de qualité montrent que nos concitoyens sont favorables
Le par
L’actualité récente a montré que les vieilles pratiques ne pouvaient plus durer et qu’un renouvellement est nécessaire. Chacun à son niveau doit mener son action dans l’intérêt général et non pour
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :