Une nouvelle feuille de route pour le Parti socialiste

0 commentaire Le par

Jean-Christophe Cambadélis a présenté une nouvelle feuille de route, adoptée par une très large majorité des membres du Conseil national réunis ce samedi 6 février à la Maison de la Chimie.

Cette feuille de route, « volontariste et réaliste », décline trois objectifs pour l’année à venir, une année clef à la veille des élections présidentielles :

  • « Se dépasser dans l’Alliance populaire » : Ce « processus de dépassement de notre formation politique », annoncé il y a plusieurs semaines par le Premier secrétaire, prend désormais corps. Dès la fin du mois de mars, Julien Dray et François Lamy rendront public un texte lançant officiellement l’Alliance populaire. Par la suite, des collectifs départementaux, déclinaison locale du texte, seront appelés à se rassembler le week-end du 3 décembre, lors d’une convention de la « belle alliance ». Samedi 17 décembre, la convention nationale d’investiture pour les élections législatives sera organisée, sous la responsabilité de Christophe Borgel. Enfin, dès jeudi 11 février, Jean-Christophe Cambadélis rencontrera les signataires de l’appel « notre primaire », afin d’évoquer la primaire de toute la gauche.
  • « Se projeter avec les Cahiers de la présidentielle » : Sous la coordination de Guillaume Bachelay, sept Cahiers de la présidentielle seront élaborés, et deux conventions sur l’économie et la République organisées, à partir du mois de mars et tout au long de l’année. Il s’agit là « d’offrir une perspective et préparer les forces progressistes au combat contre le bloc réactionnaire ».
  • « S’engager pour l’inflexion sur le précariat » : Dès le second tour des élections régionales, le Premier secrétaire avait érigé la lutte contre le précariat en priorité jusqu’à la fin du quinquennat. A la suite du rapport d’Emeric Brehier, et du rassemblement des secrétaires de section organisé autour du thème « La justice au cœur », le travail doit désormais être intensifié. Ainsi, une journée d’étude sera organisée en juin, pilotée par Kamel Chibli, afin de formuler « dix propositions pour lutter contre les précarités et la grande exclusion », un commission sera mise en place pour formuler des propositions pour un bouclier social.

De nouvelles initiatives dans les mois à venir. Rachid Temal coordonnera également de nombreuses initiatives, certaines traditionnelles d’autres nouvelles, tout au long de l’année. Ainsi, dès la semaine prochaine, le nouveau site du parti, « outil de débat et de campagne », sera mis en ligne.

En mars, une initiative sera prise pour la journée internationale de lutte pour les droits de la femme le 8 mars, ainsi qu’une autre en écho au 70e anniversaire de la départementalisation des Outre-Mer, mercredi 16 mars.

En mai, comme chaque année un rassemblement militant sera organisé en hommage à Léon Blum le 1er. Il aura cette année une note particulière puisqu’il s’agit également du 80e anniversaire du Front populaire. Plusieurs manifestations auront lieu tout au long du mois, en lien avec la Fondation Jean Jaurès, afin de célébrer l’anniversaire du Front populaire et commémorer le centenaire de la naissance de François Mitterrand.

En juillet, la conférence internationale sur les réfugiés, en lien avec le PSE, aura également lieu. Il s’agit là d’une demande du Premier secrétaire formulée dès juin 2015, lors du Congrès de Poitiers.

Enfin, dans le cadre du dépassement du Parti socialiste, l’Université d’été du Parti socialiste n’aura pas lieu cette année à La Rochelle, mais à Nantes ! La date en revanche reste la même : le dernier week-end d’août, à savoir les 26, 27 et 28 août 2016.

Adoptée à 70 %, cette feuille de route, qui représente une nouvelle étape pour une France nouvelle, est celle « d’un parti à l’écoute des Françaises et des Français, qui ne se laisse pas submerger par les doutes, fidèles à ses valeurs pour agir dans un monde en perpétuelles mutations ».

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Sur le même thème, lire aussi :

À nouveau l'horreur ! À Nice cette nuit le terrorisme se réclamant de l'islam a de nouveau frappé. L'objectif était clair : une tuerie, un jour de fête nationale, fête
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :